La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LA SANGLE



Egalement appelées bandoulières, baudriers, courroies ou strap, Il y aura peut-être une page portant sur les sangles elles-mêmes (en cuir, en tissus, cloutées ou non, avec des têtes de mort ou non...) mais ci-dessous nous allons nous intéresser surtout aux attaches (strap locks) qui tiennent la sangle...

 

 

 

Toutes les guitares électriques sont équipées d'origine de deux attaches pour la sangle, une de chaque côté du corps de la guitare.

 

Un conseil : quand vous ne jouez pas, ne lâchez jamais complètement la guitare, gardez toujours une main pour la maintenir, beaucoup de guitares sont tombées ainsi.

En jouant si la sangle se détache, la main gauche est prête à freiner la chute.

 

 

 

 

Si vous voulez vraiment pouvoir lâcher votre guitare ou si, au contraire, vous avez vraiment peur de la faire tomber, il existe des attaches pour sangle avec un blocage mécanique. Généralement pour attacher la sangle, la pièce que vous avez fixée à la sangle, se clipse toute seule ; pour détacher la sangle, il faut tirer un mécanisme sur cette pièce, sans cela, la sangle ne peut se détacher. Généralement il faut changer la pièce qui est fixée à la guitare.

En France ce mécanisme est appelé "strap locks", bien qu'aux Etats-Unis, ce terme désigne tous les systèmes d'attache de sangle, avec ou sans blocage mécanique.

 

 

 

 

 

 

Pour les guitares acoustiques, on trouve en général sur l'éclisse, du côté du chevalet, une attache pour la sangle ; celle-ci, comme sur la photo à droite, pour les guitares électro-acoustiques sert souvent d'entrée pour brancher le jack qui permet d'amplifier la guitare.

 

Du côté du manche, très souvent, il n'y a rien...

C'est pourquoi, beaucoup de sangles sont vendues avec un lacet ; celui-ci est fait pour s'attacher entre la tête de la guitare et les cordes, juste à côté du sillet de tête, entre celui-ci et les mécaniques.

Avec la sangle ainsi attachée, la position de la guitare n'est pas très pratique :

- La guitare n'est pas bien bloquée, elle bouge facilement.

- elle se place beaucoup plus vers la droite du guitariste.

- Le manche est quasiment horizontal.

 

La solution : mettre ou faire mettre par un luthier ou un magasin de musique une attache.

Celle-ci ne peut pas se mettre sur la caisse, celle-ci étant creuse...

Il reste le manche, au milieu du talon du manche comme sur la photo de gauche si ce talon est bien arrondi.

Si le talon est assez pointu, comme la plupart du temps sur les folks, on peut placer l'attache en dessous du talon, comme sur la photo de droite où l'attache de cette Taylor a été montée d'origine.

 

 

 

Si vous posez vous même l'attache, prendre soin de pratiquer un pré-trou, bien adapté à votre vis, ceci avec une bonne mèche à bois ; celle-ci étant construite pour évacuer les copeaux, alors que votre vis ne fera qu'écarter le bois et pourrait engendrer une fissure dans le bois.