La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES ACCORDS SEPTIÈMES MAJEURES

 

 

Continuons l'étude des accords septièmes.

 

Pour cela, analysons deux autres accords : le DO et le DO7:

Ici la note de septième (qui caractérise que l'accord est septième) est un si bémol (corde 3 case 3).

Ceci doit attirer notre attention, car dans la gamme de Do majeur la septième note, serait plutôt un si, et non un sib.

Cela nous amène à penser que ce que l'on appelle septième, serait en fait une septième mineure. vérifions pour les deux exemples précédant : MI7 et RE7.

Pour le MI7, effectivement, la septième note de la gamme majeure de Mi est ré#, non ré.

Pour le RE7 la septième note de la gamme de Ré est do# non do.

 

 

 

Conclusions :

- Quand on parle d'un accord septième, il est sous-entendu, septième mineure, on dit aussi que par défaut (quand rien n'est précisé) la septième est mineure.

- Si il y a une septième mineure, il existe une autre note, un demi-ton au-dessus : la septième majeure et donc il existe des accords septièmes majeures, notés par exemple pour un accord de DO : DO7M.

Attention en anglais, l'adjectif s'écrivant avant, on écrira : CM7.

 

NOTE IMPORTANTE :

La tierce est Majeure par défaut, la septième est mineure par défaut, cela peut paraitre bizarre comme choix, mais au contraire, c'est judicieux car de ce fait dans un accord quand il y a un "m" (mineur)  ce "m" se rapporte obligatoirement à la tierce, quand il y a un "M" (majeur) ce "M" se rapporte obligatoirement à la septième (ce qui est utile car la place du "M" ou "m" avec les notations anglaises ne nous renseigne pas forcement, et l'on trouve même des accords écrits DOM7 en français, le "M" se rapportant à la septième.).

 

 

Fabrication des accords septièmes majeures 


En comparant un accord majeur et un accord mineur, on a vu qu'il était facile de repérer la note de septième, il suffit d'augmenter cette note d'un demi-ton ...

Exemple :

Repérez la note de septième, ici en rouge et augmentez-la d'un demi-ton.

 

 

Parfois il faut "ruser" un peu...

 

 

Reprenons nos accords de DO et DO7 :

Il n'est pas facile de glisser le doigt 4 en case 4, et puis de toute façon, l'accord ne sonne pas très bien...

 

 

Dans ce cas-là, repérez le nom de la note de septième (mineure) ici un sib, en déduire la note de septième majeure : si.

Puis essayez de placer ce "si" sur une autre corde (évitez de toucher aux cordes graves de l'accord), par exemple en le mettant sur la corde 2 à vide, à la place du "do" en case 1 et vous aurez un accord de DO7M ou CM7 en anglais.

 

 

Dans cette accord nous n'avons pas monté une septième mineure d'un demi-ton, mais, en réalité, baissé une fondamentale d'un demi-ton, ce qui nous amène sur la même note : la septième majeure.

Ce qui est logique à la vue du tableau ci-dessous :

Dans ce tableau le degré 8, qui est la même note que la fondamentale est ici appelé octave, mais il a la valeur d'une fondamentale.

 

 

Voici donc une autre manière d'obtenir une septième majeure : en baissant une fondamentale d'un demi-ton.

 

Notes :

- Dans un accord la fondamentale est facile à trouver, étant la note qui porte le même nom que l'accord.

- Evitez de modifier la fondamentale la plus grave de l'accord.



Les 4 familles d'accords septièmes :

Un accord majeur pourra avoir une septième majeure ou mineure.

Un accord mineur pourra avoir une septième majeure ou mineure.

 

D'où 4 familles d'accords :

 

En français :

DO7M

DO7

DOm7M

DOm7

En anglais :

CM7 

C7

Cm(M7)

Cm7

Détail :

Accord majeur avec septième majeure

Accord majeur avec septième mineure

Accord mineur avec septième majeure

Accord mineur avec septième mineure


L'accord mineur avec septième mineure est surtout utilisé en accord de transition, c'est à dire passé rapidement entre 2 accords.