La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES ACCORDS SECONDES ET NEUVIÈMES

 

 

LES ACCORDS DE SECONDES.


Si il y a quelques années peu de musiciens codaient des accords sous le nom de secondes, à présent on en trouve régulièrement.

La note rajoutée peut être obtenue en augmentant une fondamentale d'un ton ou en diminuant une tierce d'un ton. Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, les notes intermédiaires prennent le nom de seconde diminuée et seconde augmentées.


Si l'on rencontre la note entre la seconde et la tierce (majeure), Ré# ou Mib pour un accord de DO, 2 cas :

- Nous avons également, dans l'accord, une tierce majeure par exemple Mi pour un accord de DO, cette autre note sera une seconde augmentée et la note sera un Ré#.

- Si nous n'avons pas de tierce majeure dans l'accord, alors cette note sera une tierce mineure, notée Mib pour un accord de DO.

 

 

LES ACCORDS DE NEUVIÈMES.

 

Comme vu dans la page : Les intervalles redoublés, la seconde et la neuvième portent le même nom de note.

Mais il y a une grande différence entre un accord de seconde et de neuvième, par exemple un DO2 et un DO9 :

Les accords de neuvième doivent obligatoirement contenir une septième mineure. (quelquefois le 9 est indiqué : DO7/9 par exemple)

 

Pour construire ces accords, il est donc recommandé de partir d'un accord de septième (mineure, bien sûr...)

 

Même raisonnement que plus haut pour distinguer une tierce mineure et une neuvième augmentée.

 

Même qualificatif pour les degrés intermédiaires : neuvième diminuées et neuvième augmentée, avec la septième bien sûr !

 

POUR SE RAPPELER LA COMPOSITION D'UN ACCORD DE 9ème, ON PEUT PENSER :     9 = 7 + 2

 

 

 

 

QUELQUES REMARQUES TRÈS IMPORTANTES.

 

- Comme indiqué au début, peu de musiciens utilisent le codage de seconde, DO2 par exemple, mais il existe une autre manière de nommer un accord avec une seconde ou neuvième (même note) sans septième (mineure) qui est le "add9", par exemple :

DO add9

Add signifiant "added" : ajouté, il est aussi utilisé pour l'accord de seconde : add2

 

- Les qualificatifs "DO2+" ou "DO2-" ne se rencontrent pas car si, une seconde sonne parfaitement sans septième, ce n'est pas de cas des secondes augmentées et diminuées.

 

- Il existe un accord "M9", par exemple, DOM9.

Le "M", "majeur" ne se rapporte pas à la tierce, majeure par défaut, ni à la neuvième (bien que "académiquement" la neuvième et la seconde étant des intervalles qualifiés de "Majeurs" et non "juste"), mais le "M" se rapporte à la septième qui est sous entendue.

Donc un accord de DOM9 contient : fondamentale, tierce majeure, quinte, septième majeure et seconde (neuvième).

 

A noter : "Académiquement" la seconde (et la neuvième) qui est qualifiée d'intervalle majeure,  si on l'augmente d'un demi-ton prend le nom "d'augmentée", et si on la diminue d'un demi-ton devrait prendre le nom de "mineure" et non "diminuée".

Certains musiciens d'ailleurs, parlent de neuvième mineure, et l'on trouve aussi souvent le qualificatif : 9b (9 bémol).

 

 

Récapitulatif :

On peut principalement trouver les familles suivantes :

- DO2, DOadd2, DOadd9.

- DO9, DO7/9.

- DO9+, DO9aug, DO7/9+, DO7/9aug.

- DO9-, DO9dim, DO9b, DO7/9-, DO7/9dim, DO7/9b.

- DOM9  (le M se rapporte à la septième, pas à la tierce)

- Dom9  (le m se rapporte à la tierce, pas à la septième) 

 

Sur une même ligne, les accords équivalents, ayant les mêmes notes.