La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

INITIATION AU SLIDE



PREMIERS CONSEILS :

La sobriété :

- Ne cherchez pas à jouer beaucoup de notes, tout le charme est dans la sonorité et le phrasé.

 

- La grande difficulté du slide est de jouer propre, presque plus que de jouer juste : c’est à dire d’éviter les très nombreux bruits parasites

(pour ceci la main droite va être beaucoup utilisée).

Bien sûr le charme du slide réside dans les glissés de cordes, les vibratos et même dans les bruits parasites... mais si il n'y en a pas trop ...

 

 

Quand vous travaillez :

- Faites entendre le moins possible que vous jouez au bottleneck ! Le son produit en lui même est déjà intéressant.

Faites la chasse aux notes et bruits parasites.

Faites, au début des exercices sans glissé ni vibrato, Ils sont nettement plus difficiles à éviter qu’à réaliser...

L’abus d’effets rends le phrasé de mauvais goût.

 

 

 Attention, l'utilisation de la saturation qui amplifiera les bruits, rendra encore plus importante la chasse à ceux-ci !

 

 

 Quand on joue les notes une par une, des techniques permettent que les autres cordes ne sonnent pas :

 

    

 

   Quand vous jouez la corde 1, basculez  l'arrière du bottleneck vers vous pour ne toucher que celle-ci.

 

 

 

   Cette technique, sur les "square neck", pourra être utilisé encore plus facilement grace à la hauteur des cordes. Elle pourra également être utilisée dans l'autre sens pour la corde 6.

 

 

 

 

Quand vous jouez les autres cordes, utilisez le bout du bootleneck pour votre note (ici la corde 3) et soulevez légerement l'arrière de celui-ci afin qu'il ne touche pas les cordes plus aigues.


On remarquera que, si le bootleneck est plus bas, les doigts "bloquants" monteront plus haut que lui, bloquant ainsi les cordes à vide.

 

 

 

Même technique avec un steel bar sur lap steel :

 

Ici les doigts 2, 3 et 4 touchent les cordes, empêchant la corde jouée de résonner des deux côtés et bloquant les cordes 3, 5 et 6 de sonner à vide. L'important étant surtout de maitriser les deux cordes adjacentes à celle jouée.

 

 

Controler les cordes également avec la main droite :

 

 

Pour bloquer ou stopper des cordes, on utilisera également la main droite.

Ici sur un lap steel, on peut utiliser :

- Le pouce avant l'ongle ou l'onglet pour les cordes plus graves que celles qui sont jouées avec le pouce.

- L'annulaire pour les cordes aigues.

- L'auriculaire pour toutes les cordes aigues, technique empruntée au pedal steel.

 

On pourra s'inspirer de ces techniques pour les autres manières de jouer le slide.

 

Exercices de slide à venir...