La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES DIFFERENTES PARTIES DE LA MUSIQUE ACTUELLE



   Dans la musique actuelle nous pouvons distinguer 4 parties :

- La mélodie

- L'accompagnement

- La (ligne de) basse

- Les percussions

 

LA MELODIE :


   Nous avons déjà défini la mélodie dans la page sur l'arpège. C'est "l'air" du morceau, majoritairement une voix, sa principale caractéristique étant la monophonie : Une note à la fois et la note précédente ne doit pas continuer à sonner sur la suivante.

   Par contre, il peut y avoir plusieurs mélodies, soit en contre-chant, soit une mélodie à plusieurs voix (on utilise le terme voix, même si ce ne sont pas des "voix chantées"). 

   Les contre-chants sont des réponses à la mélodie principale, même si ils peuvent chevaucher un peu la mélodie principale au début et à la fin des phrases, ils doivent être principalement réalisés dans "les trous" de la mélodie ; Si la mélodie est principalement exécutée par une voix, le contre-chant est majoritairement réalisé par un instrument : Guitare, clavier...

Dans "le canon" la mélodie et le contre-chant se mélangent complètement, ce qui donne un "effet", qui comme tout effet doit être utilisé avec parcimonie.

   Dans la mélodie à plusieurs voix (ou harmonisation d'une mélodie), la ou les autres voix gardent le même rythme que la première voix ainsi que, en général le même mouvement mélodique (mélodie ascendante, descendante). Ces différentes voix peuvent être réalisées par plusieurs "instruments" : ensemble de choristes, section de cuivres, deux guitaristes ; Elles peuvent aussi être réalisées par un seul instrument (polyphonique obligatoirement comme la guitare ou le piano...). Dans ce cas si on joue une mélodie à 2 voix, par exemple, il faudra prendre soin qu'il y ait pas plus ni moins de 2 notes sonnant en même temps.

 

Introduction aux "accords de passage" :

   Dans une mélodie les notes, aux endroits importants de la mesure (les endroits importants sont les temps, en opposition avec les notes entre les temps et surtout le premier temps de la mesure), sont majoritairement des notes présentes dans l'accord. Si on "harmonise" cette note, les autres voix seront également des notes de l'accord.

   Par contre entre ces notes "pivots" se trouvent des notes dites de passage, qui n'appartiennent pas à l'accord ; les notes harmonisant ces notes de passages sont également des notes qui n'appartiennent pas à l'accord (mais à la tonalité, par contre). L'ensemble de ces voix forment un accord qui est différent de l'accord que joue les instruments d'accompagnement. Cela ne posera pas de problème, cet accord sonnant peu de temps et revenant ensuite sur l'accord principal. Cet accord est appelé accord de passage et même les instruments d'accompagnement pourront également jouer des accords de passage. Si par exemple une guitare exécute une rythmique sur un accord de DO, une autre guitare pourra jouer en arpège des accords de passage. Dans ce cas il faudra veiller à ne pas être dans la même tessiture (dans les graves, les aigus) et avoir un timbre différent, par exemple une guitare acoustique et une guitare électrique.



L'ACCOMPAGNEMENT :

 

A lire : La rythmique et les arpèges.

Que ce soit par une rythmique ou un arpège, il faut faire entendre l'accord à un moment.

Il peut y avoir plusieurs accompagnements, par exemple :

2 rythmiques, 2 arpèges, une rythmique et un arpège

On veillera à ne pas être dans la même tessiture (un dans les graves, un dans les aigus) et avoir des timbres différents, par exemple une guitare acoustique et une guitare électrique.

Ces accompagnements emprunteront des notes, évidemment au même accord...

(Avec comme signalé plus haut des possibilités d'accords de passage.)



LA (LIGNE) DE BASSE :

 

La ligne de basse est comme une mélodie mais réalisée dans les graves, elle est donc également monophonique. Elle est généralement jouée par la basse électrique mais peut être réalisée par une contrebasse, un synthétiseur, une basse à vent (tuba, hélicon)...

Elle est généralement moins bavarde que la mélodie, mais par contre plus soutenue, sans note longue entre ses phrases et elle doit la plupart du temps jouer la fondamentale de l'accord (ou la basse si elle est précisée autre que la fondamentale) sur le premier temps de la mesure et et en cas de changement d'accord au cours de la mesure.

 

LES PERCUSSIONS :

 

La batterie et les percussions dites manuelles (congas...) ainsi que les petites percussions (tambourins, shaker...) sont là pour soutenir le rythme et relancer les nouvelles phrases par des "break". Tous ces instruments ne sont généralement pas "accordés" donc n'ont pas à suivre la grille d'accord.

 

 

REMARQUE :

Les instruments polyphoniques comme le piano et la guitare peuvent réaliser plusieurs parties en même temps, jusqu'aux trois en même temps : la mélodie, l'accompagnement et la ligne de basse ; une chose que le piano a l'habitude mais qui est un peu plus compliqué sur une guitare.