La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES INTERVALLES    (INITIATION)


Le terme intervalle qualifie la distance entre 2 notes.

Deux notes, exactement identiques sont dites à l'unisson

La distance entre 2 notes ne se mesure pas en nombre de tons et demi-tons

La distance entre une note et une deuxième note se caractèrise par le rang (le numéro de la place) de la deuxième note, par rapport à la première, dans la suite des notes de la gamme, par exemple :

 

De do à ré.

Le ré est la deuxième note par rapport à do (do-ré).

L'intervalle est qualifié de seconde.

 

De mi à sol.

Le sol est la troisième note par rapport à mi (mi-fa-sol).

L'intervalle est qualifié de tierce.

 

De la à ré.

Le ré est la quatrième note par rapport à la (la-si-do-ré).

L'intervalle est qualifié de quarte.

 

De ré à la.

Le la est la cinquième note par rapport à ré (ré-mi-fa-sol-la).

L'intervalle est qualifié de quinte.

 

De si à sol.

Le sol est la sixième note par rapport à si (si-do-ré-mi-fa-sol).

L'intervalle est qualifié de sixte.

 

De sol à fa.

Le fa est la septième note par rapport à sol (sol-la-si-do-ré-mi-fa).

L'intervalle est qualifié de septième.


 

De do à do.

Le do est la huitième note par rapport à do (do-ré-mi-fa-sol-la-si-do).

L'intervalle est qualifié d'octave.

Ce sont deux notes de même nom.

L'octave supérieur est la première note de même nom dans une série de notes ascendante (do - ré - mi - fa - sol - la - si - do).

L'octave inférieur est la première note de même nom dans une série de notes descendante (do - si - la - sol - fa - mi - ré - do).

Le double octave supérieur est la deuxième note de même nom dans une série de notes ascendante

(do - ré - mi - fa - sol - la - si - do - ré - mi - fa - sol - la - si - do).   etc.


 

 

 

Il est à noter que, comme les notes de la gamme majeure ne sont pas toujours espacées de la même façon (parfois il y a un ton entre 2 notes, parfois il y a un demi-ton), le nom de l'intervalle ne sera pas suffisant :

L'intervalle do-ré est une seconde, l'intervalle mi-fa également, mais le premier comptera un ton et le deuxième seulement un demi ton.

Pour préciser ces intervalles on rajoutera un qualificatif :

Le terme "augmenté" aura une signification d'augmentation.

Les termes "mineur" et "diminué" auront une signification de diminution. 

 

Les intervalles "normaux" seront ceux de la gamme majeure.

C'est à dire ;

- La seconde "normale" fera 1 ton (comme do-ré : 1 ton)

- La tierce "normale" fera 2 tons  (do-mi : 1-1)

- La quarte "normale" fera 2 tons et demi (do-fa : 1-1-1/2)

- La quinte "normale" fera 3 tons et demi (do-sol : 1-1-1/2-1)

- La sixte "normale" fera 4 tons et demi (do-la : 1-1-1/2-1-1) 

- La septième "normale" fera 5 tons et demi (do-si : 1-1-1/2-1-1-1)

- L'octave fera 6 tons (do-do : 1-1-1/2-1-1-1-1/2)

 

Ces intervalles "normaux" pourront, selon le cas être qualifiés de justes ou de majeurs (les 2 termes ont le même sens mais certains intervalles (secondes, tierces, sixtes et septièmes seront qualifiées de majeures alors que quartes et quintes seront qualifiées de juste).

 

Pour savoir si l'intervalle est majeur (ou juste) il suffira de comparer la deuxième note à la gamme majeure de la première :

Par exemple :

Ré-fa# sera une tierce majeure mais pas ré-fa, car la troisième note de la gamme majeure de ré est fa#.

Gamme majeure de Ré :     Ré  mi  fa#  sol  la  si  do# ré