La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES TONALITÉS UTLISÉES (OU DITES USITÉES)

 

 

Comme il existe que 12 sons (demi-tons) réels (do, do# ou réb, ré, ré# ou mib, fa ...), il n'existe que 12 tonalités réelles.

Mais comme il existe plus de noms de notes, 21 exactement, 3 fois les 7 noms (do, do# et dob / ré ré# et réb ...) (sans compter les doubles dièses et doubles bémols), il existe en théorie aussi 21 tonalités.

Dans ces 21 tonalités, certaines ne sont pas utilisées, 6 exactement.

Ces tonalités ne sont pas utilisées car elles comportent des doubles altérations (plus ou moins 1 ton), exemple, la gamme de Sol# :

La gamme de Sol étant : sol, la, si, do, ré, mi, fa#, sol

La gamme de Sol#, c'est logique, est une gamme de sol dont toutes les notes sont dièses, donc :

                          sol#, la#, si#, do#, ré#, fa double # et sol#

Effectivement cette gamme n'est pas pratique à utiliser, on lui préfèrera sa gamme "enharmonique" (qui a le même son mais pas le même nom) de Lab.

 

Donc si on trie les 24 tonalités possible, on en trouvera 15 qui n'ont pas de double altérations.

Un calcul rapide : 15 moins 12 (tonalités réelles), trois de ces tonalités seront enharmoniques (seront les mêmes, mais sous un autre nom).

 

 

Notes des tonalités usitées

 

 

Voilà les notes des tonalités utilisées :

 

- En gras les tonalités avec toniques sans altérations.

 

- En italique les tonalités avec toniques avec altérations.

 

- En bleu, les couples de tonalités enharmoniques : 

Do# et Réb.

FA# et Solb.

Si et Dob.

Si on trie par rapport aux altérations :

1 tonalité sans altération : 

- Do Majeur


7 tonalités avec des dièses :

- Sol avec 1 dièse    : fa#.

- Ré avec 2 dièses    : fa# / do#.

- La avec 3 dièses    : fa# / do# / sol#.

- Mi avec 4 dièses    : fa# / do# / sol# / ré#.

- Si avec 5 dièses     : fa# / do# / sol# / ré#/ la#.

- Fa# avec 6 dièses  : fa# / do# / sol# / ré#/ la# / mi#.

- Do# avec 7 dièses : fa# / do# / sol# / ré#/ la# / mi# / si#.

 

7 tonalités avec des bémols :

- Fa avec 1 bémol      : sib.

- Sib avec 2 bémols    : sib / mib.

- Mib avec 3 bémols    : sib / mib / lab.

- Lab avec 4 bémols    : sib / mib / lab / réb.

- Réb avec 5 bémols    : sib / mib / lab / réb / solb.

- Solb avec 6 bémols   : sib / mib / lab / réb / solb / dob.

- Do# avec 7 bémols  : sib / mib / lab / réb / solb / dob / fab.

 

On retrouve ici ce que l'on avait vu sur l'ordre des dièses et l'ordre des bémols.

 

On peut représenter, pour mieux les mémoriser, les tonalités ainsi : La maison des tonalités.

 

 

 

 

 

En haut, le toit, la tonalité reine, sans altération : Do majeur

Au milieu, les étages, les 8 tonalités les plus utilisées (en plus de Do)

En bas le sous-sol, les trois tonalités les plus rares, chacune en 2 exemplaires enharmoniques (voir les flèches qui se croisent).

 

A gauche en colonne, dans l'ordre, de haut en bas les tonalités avec des dièses.

A droite en colonne, dans l'ordre, de haut en bas les tonalités avec des bémols.

Au milieu, le nombre d'altérations des tonalités de la ligne.

 

Les tonalités majeures utilisées

 

 

Récapitulatif de toutes les tonalités, usitées ou non :


Récapitulatif de toutes les tonalités

En gras les 15 tonalités utilisées, en italique et en bleu les 6 tonalités non utilisées.

 

 

 

Nous n'avons ici que mettre à plat toutes les gammes et faire nos constatations, sans vraiment de raisonnement, pour ceux qu'une approche plus rigoureuse intéresse, il existe une démonstration (un peu compliquée...) dite par "les tétracordes" dans une page cachée accessible ici.

 

 

Suite :

- Initiation aux intervalles