La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

FENDER CHAMP 

 

   Un petit amplificateur mythique affichant 6 watts de puissance ! Mais 6 watts à lampes (ou tubes) avec donc un meilleur rendement que les amplificateurs à transistors.

   Cet ampli est un "véritable" ampli tout lampe : lampe pour le préamplificateur, lampe pour l'amplificateur et lampe pour l'alimentation, appelée lampe "redresseuse" (L'ampli, pour fonctionner, a besoin de courant continu, le redressage consiste à transformer le courant domestique alternatif en courant continu).

 

   De nombreux modèles de Champ (à l'origine "Champion") ont été produits, avec des caractéristiques différentes selon les époques. Les plus connus sont ceux des années 60' et 70'. Ci-dessous deux modèles, à gauche, un Vibro Champ de 1967 et à droite, un Champ de 1973; le Vibro Champ étant un Champ doté d'un vibrato (comme son nom l'indique...).

Cette présentation nous permet de parler de deux périodes importantes pour les amplis à lampes Fender :

La série "blackface" et la série "silverface".

Les deux séries sont recouvertes d'un même revêtement noir (Black Tolex), elles sont donc différenciées au niveau cosmétique par la plaque de métal qui supporte boutons et entrées jack, l'une est noire : "blackface", l'autre est argentée : "Silverface".

 

Fender Vibro Champ 1967 et Champ 1972Fender Vibro Champ 1967 et Champ 1972

 

 

    Ici un Vibro Champ de 1967 de la série blackface (La série blackface s'étend approximativement de 1963 à 1967).

   En plus des trois potentiomètres (boutons) du Champ : volume, treble (aigus) et bass, le Vibro Champ est doté de deux autres réglages, pour le vibrato : speed (la vitesse) et intensity (la profondeur).

   Bien sûr les changements "cosmétiques" ont été accompagnés de changements électroniques et un Champ de la série Blackface n'aura pas le même son qu'un Champ de la série Silverface.

   On peut aussi remarquer une différence de teinte du tissus (la toile) protégeant le haut-parleur (pas toujours facile à juger car avec le temps comme pour les vernis des guitares les couleurs changent).

 

Vibro Champ blackface 60'Vibro Champ blackface 60'

 

 

Dessous, un Champ de 1972 de la série silverface (La série silverface s'étend approximativement de 1968 à 1979).

 

   En plus des 3 potentiomètres, comme sur le Vibro Champ, on y trouve également un interrupteur et un voyant d'alimentation, ainsi que deux entrées jack pour l'instrument. Ces deux entrées ne sont pas indépendantes, elles dépendent du même et unique potentiomètre de volume. Ces deux entrées n'ont pas la même puissance, l'une est plus puissante que l'autre. L'entrée la plus puissante est faite pour brancher les guitares peu puissantes comme les Fender (micros à simple bobinage), l'entrée la moins puissante pour les guitares puissantes comme les Gibson (micros à double bobinages). Mais rien empêche si vous voulez saturer plus, de mettre une guitare puissante sur l'entrée la plus puissante, l'autre solution, une guitare peu puissante sur l'entrée la moins puissante a peu d'intérêt.

 

Fender Champ silverface 70'Fender Champ silverface 70'

 

 

Fender Vibro Champ 1967 + Gibson SG standard 1971Fender Vibro Champ 1967 + Gibson SG standard 1971

 

 

 

 

 

 

 

   Pour se rendre compte de la (petite) dimension d'un Champ de la série Blackface ou Silverface, ici le Vibro Champ à côté d'une Gibson SG cherry.

 

   Le Champ est l'ampli idéal pour la maison ou pour jouer dans des petits clubs (si batteur il y a, il doit être discret...). Léger, son son est  chaud avec sa saturation naturelle et son joli vibrato pour le Vibro Champ, ceci malgré son petit haut-parleur (seulement 8 pouces). Détail important, on le trouve relativement facilement à des prix raisonnables...

   Sa petite puissance permet de l'utiliser vers 4 ou 5 de volume, puissance où un ampli à lampe sonne le mieux, en dessous cela sonne moins bien, au-dessus c'est de mieux en mieux mais avec de plus en plus de saturation... A fond, pas besoin de pédale de saturation, d'ailleurs beaucoup de musiciens connus (ZZ Top...) ont enregistré ou enregistrent avec cette ampli avec tous les boutons à 10 (sauf le vibrato bien sûr).