La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

FENDER STRATOCASTER Série L 1965



   La Stratocaster Fender, guitare électrique la plus vendue, clonée, imitée, est la deuxième guitare électrique construite par Léo Fender. Après la Telecaster créée en 1950, la Stratocaster apparait en 1954.

 

Fender Stratocaster serie L 1965Fender Stratocaster serie L 1965

 



   Si, à présent Fender décline ce modèle en de très nombreuses variantes, il faut savoir que jusqu'à la fin des années 1970, il n'y avait qu'une Stratocaster Fender.

Elle était même, au départ, proposée seulement en une seule finition :

"Sunburst" (le coup de soleil : jaune qui devient rouge puis noir...) comme on le voit sur la photo à gauche, la guitare était d'abord peinte en jaune, puis ils rajoutaient le rouge et le noir. Ici à l'endroit du bras droit, le rouge et le noir est parti, mais le jaune est resté...

Au début, le sunburst n'avait pas de rouge.

La Telecaster elle, était uniquement proposée en "Blond", un jaune un peu indéfinissable, surtout qu'il évoluait et pas toujours de la même manière, au fil du temps.

 

   Une seule guitare, un seul prix. Rapidement Fender proposera, avec un supplément de tarif, d'autres couleurs, appelées : "Custom colors", couleurs souvent assez flashy, copiées sur les couleurs de carrosseries de voitures de l'époque (époque où les voitures n'étaient pas toutes blanches, grises ou noires pour faciliter leur revente).

Les Stratocasters "blond" et les "Telecasters" sunburst étaient classées dans les "custom colors".

 

 

 

   Petites options tout de même :

- Au début, les Stratocasters étaient proposées avec un manche en érable (maple) et les barrettes posées directement sur ce manche (touche claire, de ce fait, car de la même couleur que le manche), puis elle ont été proposées, en option, avec une touche rapportée en palissandre (rosewood), touche sombre comme sur la photo ci-dessus. Les guitares avec touche en palissandre étaient moins chères car bien que le collage de la touche obligeait une opération supplémentaire, la touche en palissandre permettait d'utiliser pour le manche un bois de moindre qualité. A l'arrivée, il y a nettement plus de Stratocaster avec touche palissandre que "mapple neck".

- A une certaine époque, Fender proposait des Stratocasters sans vibrato, relativement peu ont été vendues.

 

Le mystère de la "série L".

   Pourquoi ces séries L alors qu'il n'y a jamais eu de série K et pas plus de série M ?

   En 1962, les numéros de série, qui étaient gravés sur la plaque en métal tenant le manche, arrivaient à 99999. Le fabriquant des plaques, à la place de rajouter un 1 devant les 5 chiffres pour la nouvelle série de plaques, aurait mal compris et rajouté un L devant les 5 chiffres... Ces plaques ont été utilisées jusqu'en 1965.    Dans les années 70, les guitaristes, les préférant aux nouvelles, se sont mis à rechercher ces anciennes Stratocasters et les ont appelées, les "série L". Cependant il faut savoir que les Stratocasters antérieures aux série L (appelées pré-série L !!!) sont encore plus cotées et recherchées que les séries L, et peuvent atteindre des prix astronomiques, particulièrement les "custom colors".

   A droite une plaque série L, avec, en prime un échantillon de finition "blond", finition standard pour la Telecaster.

 

 

 

 

Plaque Fender série LPlaque Fender série L