La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

WASHBURN N4 Nuno Bettencourt 1994



   Avec cette guitare nous sommes dans "l'ère moderne" de la guitare électrique. Washburn était une très vieille marque américaine de guitares acoustiques, concurrente de la marque "Martin" de 1883 jusqu'à la fin des années 1930, puis le nom a été racheté au début des années 1980 pour une gamme d'instruments plutôt tournés vers le style musical "Metal".


    

 

   La N4 de Washburn a été introduite en 1992, cette guitare fait partie des modèles "endorsés" ou "Signatures" : guitares créées ou adaptées pour des musiciens célèbres, ici Nuno Bettencourt guitariste du groupe "Extreme".

   Il faut noter que, contrairement à la plupart des modèles "Signés" que les artistes utilisent peu de temps, Nuno Bettencourt a utilisé et utilise toujours presque uniquement ce modèle de guitare électrique

Washburn N4Washburn N4

Washburn N4Washburn N4

 

 

 

 

   Le modèle présenté ici, est le modèle construit en "Padouk", bois "exotique" d'Afrique ou d'Inde ; très dur et très dense il est donc relativement lourd, mais, produit ainsi des sons riches et prolongés (sustain).

Ses caractéristiques principales :

- Une forme de corps "Stratoïde" (dérivé de la Stratocaster Fender) mais pas à l'identique, les "cornes", extrémités des pans coupés sont plus pointues par exemple.

- Une tête renversée, dite "reverse", avec donc les six mécaniques tournées vers le bas. 

Gibson a popularisé la tête "reverse" dès le début des années 1960 avec le modèle "Firebird" qui d'ailleurs bénéficiait également d'un corps "reverse", avec la "corne" du bas plus longue que celle du haut, mais la popularité des têtes "reverses" vient surtout de Jimi Hendrix qui, jouant sur des guitares de droitier en gaucher, bénéficiait donc ainsi d'une tête "reverse"...

- Un vibrato à blocage du type "Floyd Rose".

"Floyd Rose" étant une marque de vibrato mais le nom est devenu générique et désigne souvent ce type de vibrato, quelle que soit sa marque.

Le vibrato à blocage ou "Floyd Rose".


   Il est dérivé du vibrato de la Fender stratocaster : une tige soulevant l'arrière du chevalet. Il permet de changer la hauteur des notes, principalement vers le grave, et un peu vers l'aigu si le chevalet est équilibré (sans toucher la tige), légèrement soulevé du corps). L'utilisation extrême de celui-ci (fort désaccordage) réserve généralement des surprises : au retour à la position équilibrée, la guitare est fortement désaccordée... ceci principalement car au niveau des mécaniques l'enroulement de la corde a été modifié.

 

 

 

   Pour pallier à cet inconvénient, un système de blocage de la corde a été créé au niveau du sillet. Une fois la guitare accordée, on bloque les cordes par pincement.

Washburn N4Washburn N4

 

   Afin de pouvoir, non seulement baisser mais aussi augmenter la hauteur des notes, sur les modèles les plus sophistiqués, une cavité est creusée dans le corps de la guitare pour pouvoir tirer la tige vers l'arrière et ainsi tendre les cordes.

 

   Il se peut que l'accordage soit un peu modifié par le temps ou simplement par le blocage les cordes au niveau de la tête, il faut donc un système de réglage fin au niveau du vibrato.

   Au bout d'un moment, les réglages fins sont au maximum, plus de réglage possible vers l'aigu, il faut donc débloquer au niveau de la tête et recommencer le processus, si on n'a pas égaré la clé...

 

Washburn N4 Floyd RoseWashburn N4 Floyd Rose

 

 

   Sur cette photo de vibrato "Floyd Rose" (de notre N4, où il a été monté postérieurement car à l'origine ce n'était pas un "vrai" Floyd Rose), sont indiquées les vis du réglage fin, "fine tuning".

 

   On peut également noter que sur les "Floyd Roses" ou sur les copies fidèles (dites "sous licence"), la corde est bloquée par une vis, ce qui nécessite de couper la "boule" qui est à une extrémité de la cordes (voir sur la photo : vis de blocage).

   Ces vibratos à blocage sont presque indispensables pour une utilisation intensive du vibrato, mais sont aussi très agréable car les guitares dotées de ce genre de vibrato se désaccordent très peu, ils "tiennent l'accordage". En revanche les changements de cordes sont plus compliqués, les réglages très compliqués et en outre, quand on casse une corde, la guitare se retrouve complètement désaccordées et donc inutilisable pour finir le morceau.