La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LE MOUVEMENT DU MEDIATOR

 

 

Mouvement pour jouer note à note (mélodie)

 

La paume de la main parallèle à la table de la guitare, sans bouger le bras, vous effectuez un mouvement du poignet de haut en bas, ceci en serrant (modérément) votre médiator.

 

 

 

Mouvement pour effectuer une rythmique (en attaquant plusieurs cordes à la fois)

 

Même position que pour jouer note à note, la paume de la main parallèle à la table de la guitare, mais ici un mouvement du bras démultipliera le déplacement du poignet, ceci en ne serrant pas votre médiator, gardez-le bien souple; ne pas faire trop dépasser celui-ci, comme il est recommandé, vous aidera à le garder entre les doigts.

Note importante : dans ce cas, le mouvement du poignet n'est pas "volontaire" : la main est "lancée" par le bras, décontractez le poignet et la main bougera toute seule.

 

Attention :

- Au début, il est plutôt recommander de garder le poignet fixe, et d'effectuer uniquement le mouvement du bras, pour ensuite, progressivement assouplir le poignet.

- A terme,  si vous gardez votre poignet bloqué, vous perdrez beaucoup en souplesse et en vitesse, car le bras aura beaucoup plus de trajet à effectuer.

- Évitez impérativement tout mouvement du poignet vers l'avant (et vers l'arrière), pour cela, gardez bien la paume de la main parallèle à la table de la guitare ainsi vous empêcherez la main de se plier vers l'avant.

 

 

 

Décomposition du mouvement pour une rythmique :

 

Les trois étapes :  

 

 

 

Le bras est en haut et le poignet en haut :

 

 

 

Le bras est au milieu et le poignet est au milieu :

 

 

 

Le bras est en bas et le poignet en bas :

SYNTHESE

 

Nous avons ici donc les deux manières d'attaquer les cordes avec le médiator :

Comme pour attaquer une note

Comme pour attaquer un accord

 

Il faut mettre "comme" car les choses ne sont pas si simples : pour une rythmique on bouge le bras et on ne serre pas le médiator, pour une note seule on bloque le bras et on serre le médiator...

En effet premièrement, quand on joue une rythmique on y insère des notes seules, souvent des basses, dans ce cas pour cette note, on jouera ces notes "Comme pour attaquer une note" en alternant les deux techniques.

 

On pourra également jouer, avec les 2 techniques, une, deux ou même trois notes...

 

Jouer une note :

- "Comme pour attaquer une note" : C'est le cas normal...

- "Comme pour attaquer un accord" : Il faut bloquer les autres cordes autour de la note et cette note sonnera un peu comme une rythmique, mais en pouvant faire des mélodies.

 

Jouer deux notes :

- "Comme pour attaquer une note" : Allongez le coup de médiator, on pourra jouer avec précision ces deux notes, et elles seront très légèrement décalées dans le temps, comme si deux instruments jouaient.

- "Comme pour attaquer un accord" : Il faut encore bloquer les autres cordes autour de ces deux notes, ces notes sonneront comme une rythmique : elles seront jouées quasiment ensemble et moins définies.

Pas une technique mieux que l'autre, simplement deux sonorités très différentes.

 

Jouer trois notes :

Même choses, mais il devient plus difficile d'allonger le coup de médiator sur trois cordes.

 

Conclusion : dans certains cas, ce n'est pas forcément le nombre de notes jouées simultanément qui définira la façon d'attaquer les cordes, mais quelquefois, la sonorité voulue.

 

Remarque :

Quand on utilise des "power chords", accords rock à 2 ou 3 notes, on utilise majoritairement le jeu du seul poignet, sans le bras ("comme pour attaquer une note")