La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LA TENUE DU MEDIATOR

 

Les impératifs pour la tenue du médiator :

- Le médiator doit pouvoir être tenu d'une façon ferme (bien serré) quand on joue une seule note et de façon très souple, (sans le serrer), quand on joue un accord : laissez dépasser le médiator d'au plus d'un tiers de sa surface pour qu'il ait beaucoup de contact avec les doigts et qu'il ne se sauve pas quand vous ne le serrez pas.

Tenir le médiator plutôt à 2 doigts, pouce et index, la prise à 3 doigts alourdit l'attaque, c'est une question d'équilibre entre les doigts qui tiennent le médiator et les autres doigts (le poids du pouce et de l'index équivaut à peu près au poids du majeur avec l'annulaire et l'auriculaire, alors que le groupe pouce - index - majeur, pèse nettement plus lourd qu'un groupe annulaire - auriculaire). Cette tenue permet également l'utilisation simultanée du médiator et du majeur et de l'annulaire, technique qu'utilisent de nombreux guitaristes.

- Les doigts qui ne tiennent pas le médiator doivent être décontractés, la main ouverte ou fermée. La main ouverte favorisera la souplesse, indispensable pour les rythmiques (la main fermée dans certain cas favorisera la vitesse).

- La pointe médiator doit être dirigée dans une direction bien perpendiculaire vers la caisse de la guitare et le plat du médiator doit être bien parallèle à la corde.

Pour cela l'index doit être plié avec un angle d'au moins 90°, le basculement du pouce vers l'avant ou vers l'arrière permet de bien régler la perpendicularité du plat du médiator par rapport à la corde.

 

PRENEZ SOIN D'ATTAQUER LES CORDES AU NIVEAU DE LA ROSACE.

C'est à cet endroit que l'on obtiendra le son le plus riche

Sur une guitare électrique, attaquez juste avant le micro le plus proche du manche.

 

 

UNE MÉTHODE POUR ARRIVER A UNE BONNE TENUE DU MEDIATOR

 

Sur la photo ci-dessous vous voyez la position naturelle du bras par rapport aux cordes de la guitare.

On peut remarquer que le pouce se place parallèlement aux cordes, comme le médiator lui, doit attaquer les cordes perpendiculairement à celles-ci, le médiator doit donc se placer perpendiculairement au pouce.

 

Placement du brasPlacement du bras

 


Présentation du médiatorPrésentation du médiator

 

 

 

 

   Pour y arriver, prenez, avec votre main gauche, le médiator par la pointe et présentez-le  à votre pouce de la main droite.

Placement du médiatorPlacement du médiator

Tenue du médiatorTenue du médiator

 

 

   

 

 

   Placez le médiator, sans le lâcher, sous le pouce de la main droite, l'axe de la pointe bien perpendiculaire au pouce.

   Laissez dépasser au maximum un tiers du médiator. 

 

 

 

 

 

 

 

   Placez enfin l'index de la main droite sous le médiator pour bloquer celui-ci. 

   Comme indiqué plus haut cet index doit être plié au minimum à 90 degrés.

   Vous pouvez lâcher le médiator de votre main gauche. Naturellement, quand vous jouerez, l'annulaire, le majeur et l'auriculaire se reculeront afin de ne pas toucher les cordes.

 

 Ne crispez pas la main, ne serrez pas le médiator, il doit être tenu souplement, laissez un "trou" entre le pouce et l'index.

 

 

 

Attaque parallèle du médiatorAttaque parallèle du médiator

   Reste à régler une dernière chose : l'axe du plat du médiator.

   Il faut que, comme sur la photo de gauche, le plat du médiator soit parallèle aux cordes.

   Sur la photo de droite le médiator attaque de biais, il en résultera une attaque moins franche, surtout que les médiators s'émoussent rapidement dès qu'ils ne sont plus neufs.

 

 

Attaque de biais du médiatorAttaque de biais du médiator

  

Ce réglage au départ n'est pas urgent, il se fera ensuite, un peu à l'oreille, par rapport à la sonorité, sans regarder son médiator, ceci en basculant un peu le  pouce.

 

 Sur la photo de gauche le médiator est légèrement incliné d'un côté, un léger basculement du pouce vers l'avant corrigera l'inclinaison du médiator.

   On voit que le pouce, qui était un peu creux (photo de gauche), se bombe un peu par le basculement (photo de droite).

 

 

 

 

 

Principal défaut à éviter :

L'index tendu fait que le médiator n'est pas du tout dirigé vers les cordes (tourner la pointe du médiator vers les cordes, dans cette position, est très inconfortable et rend presque impossible le jeu).

 

 

Mauvaise tenue du médiator