La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Déconseillé aux guitaristes non confirmés

 

Rappel : 

 

Etape 1 : - Régler la courbure du manche                               

Etape 2 : - Régler le chevalet (sillet ou pontets)

 

 

 

OPÉRATION 3 : RÉGLAGE DU SILLET DE TÈTE

  

    Contrairement au chevalet qui influe sur le jeu dans toutes les cases, le sillet de tête n'influe réellement que sur le jeu dans la première case. Cependant, il a une réelle importance dans le confort de jeu car on joue beaucoup dans cette première case et c'est l'endroit du manche où la corde est la plus rigide.

   Comme le sillet de chevalet, le sillet de tête est en os ou en plastique, aucun réglage possible, il faut le changer ou le travailler (à la lime ou au papier de verre) ; il est de même style pour toutes les guitares : acoustiques comme électriques. Celui-ci contrairement au sillet de chevalet, peut être légèrement collé, mais il se retire facilement.                

 

 

 

 

    Contrairement au sillet de chevalet, le réglage se fera par le dessus du sillet : pour chaque corde, chaque "encoche" de corde devra être réglée, travaillée séparément, on est ici dans un réglage très fin.

    Pour régler ce sillet, tout se passera au niveau de la première barrette :

- Vous jugerez qu'une encoche du sillet est trop basse si votre guitare "frise" excessivement sur une corde à vide sans friser sur les notes suivantes (case 1, case 2...).

- Vous jugerez qu'une encoche du sillet est trop haute, si une corde en première case vous demande plus d'effort que dans les cases suivantes, si elle vous "rentre dans le doigt". Vous pourrez également regarder l'espace entre cette corde et la barrette 1 (en corde à vide), c'est une bonne indication.

 

 

Encoche trop basse :

   Il n'y a pas vraiment de raison que tout d'un coup une encoche soit trop basse, donc avant tout, regardez la courbure du manche, le manche a peut-être bougé. Cela peut venir également d'un changement de tirant de corde (d'avoir mis un tirant plus faible) ou simplement d'avoir trop creusé l'encoche lors d'un réglage.

   Normalement, si une encoche est trop basse, il faut changer le sillet, mettre une cale en-dessous n'est pas recommandé car le montage sera visible, il ne sera peut-être pas très stable et la transmission des vibrations de la corde à la guitare ne sera pas optimisée.

   Malheureusement refaire entièrement un sillet peut être très long, car les divers sillets ont des dimensions différentes. Généralement, dans le commerce, vous trouverez soit un sillet en plastique qu'il faudra adapter un peu, soit un sillet en os complètement brut qu'il faudra entièrement façonner (l'os est une matière beaucoup plus dense que le plastique et ses qualités acoustiques sont bien meilleures). Une petite astuce peut dépanner si vous ne voulez pas refaire tout le sillet : mélangez de la poudre d'os (poncez un vieux sillet) et faites un mélange avec de la colle "cyanolite" (genre Super-Glue), avec ce mélange remplissez l'encoche trop creusée, attendez plusieurs jours que le mélange durcisse vraiment et refaçonnez votre encoche.

 

Encoche trop haute :

Il faudra limer soigneusement cette encoche, en procédant vraiment par de très petites étapes, sous peine de revenir au paragraphe précédent... A chaque fois, replacez la corde, vérifiez tout l'accordage et jouez votre corde à vide fermement pour déceler le moment où la frise devient gênante.

 

 

   L'idéal est d'avoir un jeu de 3 ou 4 limes d'épaisseurs différentes fabriquées spécialement pour cet usage, sans cela, vous pourrez utiliser des outils courant, comme des lames de scies à métaux très fines. 

A droite un jeu de lime pour sillets.

 

 

Exceptions : des sillets qui n'ont pas besoin d'être réglés.

 

 

 

 

   Les manches à "frette 0" : une barrette entre le sillet et la première barrette, ce sillet étant plus bas que la "frette 0", celui-ci ne sert qu'à "canaliser" la corde et n'a donc pas besoin d'être réglé. On retrouve cette frette 0 par exemple sur les guitares Gretsch.

 

 

 

   Les guitares avec vibrato et blocage de cordes, ici la pièce en métal qui bloque les cordes fait aussi office de sillet de tête, sa hauteur étant réglée sur la première barrette, pas besoin de réglage.

 

 

CONCLUSIONS :

   Le processus total de réglage peut être long, s'étaler sur plusieurs semaines, mais une fois qu'il sera fait, ce sera un réglage vraiment adapté à votre jeu, ce que personne d'autre ne pourra faire. Ce réglage pourra durer des années si vous ne changez pas de tirant de cordes (il est même conseillé, de garder la même marque et le même modèle).

   Normalement, ensuite, la seule chose qui peut bouger (à cause de la chaleur ou de l'hygrométrie) c'est la courbure du manche ; donc, avant de toucher à quoi que ce soit, vérifiez votre manche.

 

Rappel de l'ordre des interventions :

Réglage du manche.

Réglage du chevalet.

Réglage de la justesse.

Réglage du sillet de tête.

 

Procédez à chaque étape à de multiples petits ajustements, mais évitez de revenir en arrière dans les étapes.

Une des étapes la plus délicate (mais pas irréversible) est le réglage du sillet de tête, si vous débutez dans le réglage d'une guitare, supprimez cette étape pour l'instant.

 

Rappel des dangers et des inconvénients :

Dangers : endommager définitivement le manche en cassant la tige de réglage.

Inconvénients : devoir refaçonner complètement un sillet si on l'a trop travaillé.